Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : blog pour la mémoire de l'autodrome
  • blog pour la mémoire de l'autodrome
  • : Sauvegarde de la mémoire de l'autodrome de Linas Montlhéry
  • Contact

Recherche

Texte libre

12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 14:47




13 septembre 1969, autodrome de Linas-Montlhéry 15 h

54 machines de 250 à 750 cm3 prennent le départ du 33e Bol d'or avec en tête la Honda CR 750 d'usine N° 61 pilotée par Michel Rougerie et Daniel Urdich.



La suite sur :

http://www.bike70.com/BOL69.html


Vous pourrez revivre ces grands moments sur grand écran, en assistant à la conférence du 20 juin 2009.

Repost 0
Published by P. Pannetier - dans Moto
commenter cet article
5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 23:22




Découvrez les temps forts qui rythmeront la 2ème édition 
 

AXA Prévention et CLUB 14 vous donnent rendez-vous les 13 et 14 juin 2009 à l’Autodrome de Linas-Montlhéry

 

 

Paris, le 5 juin 2009 – Le 13 juin prochain c’est l’ouverture officielle des JNMS 2009. Environnement, Sécurité et Citoyenneté, seront les maîtres mots de la manifestation.

 

Au cœur de l’actualité écologique, politique et sécuritaire, AXA Prévention et CLUB 14 sauront  une fois de plus marquer les esprits avec d’ incontournables temps forts comme : 

 

L’inauguration officielle des JNMS 2009 par Michèle MERLI, déléguée interministérielle à la Sécurité Routière, samedi 13 juin 2009 à 10h00, aux côtés de Jean-Pierre MOUGIN, Directeur Général de l'UTAC, de Jacques BOLLE, Président de la FFM (Fédération Française de Motocyclisme) et de Serge MORELLI, Président de CLUB 14.

 

Avec le soutien sans faille de l’UTAC, du DCSR, du CSNM, de la FNCRM, du CNPA, de l’INCM de MONNERET MOTO ECOLE etc.

 

Sans oublier, les responsables de l'ESSONNE : la Préfecture, le Conseil Général, la DDE, la gendarmerie, la police nationale ainsi que de nombreux représentants d’Ile de France et des départements limitrophes.

 

La présence, dans le village exposants, des plus grandes marques du secteur du 2 roues comme : HONDA MOTOR EUROPE, YAMAHA, KAWASAKI MOTORS EUROPE, PEUGEOT, BMW, VASTRO, SWEET ELEC, QUANTYA, BERING, SHARK,  MOTUL, PROTAIRBAG, etc.

 

Les visiteurs pourront quant à eux essayer  tous types de 2 roues motorisés sur 2 pistes, et ce dans les meilleures conditions de sécurité, encadrés par des moniteurs agréés de MONNERET MOTO ECOLE.

 

◊ Des démonstrations inédites et spectaculaires :

Le samedi à 11 h ainsi que le dimanche à 15h, PROTAIRBAG prouvera les aptitudes de ses blousons équipés d’AIRBAG via une démonstration avec un cascadeur. Ce dernier tombera d'une moto lancée et percutera une voiture.

 

Pendant les 2 journées, HONDA proposera des démonstrations ABS.

 

Tout au long des JNMS, QUANTYA démontrera, sur une piste aménagée, les capacités de sa moto 100 % électrique tout-terrain.

 

A noter que SWEET'ELEC présentera en exclusivité : le Sweet'elec GT Lithium, un scooter 100% électrique capable d'atteindre les 90 km/h et disposant d'une autonomie en conduite urbaine approchant les 100 kms.

 

◊ Un Jeu Concours

Samedi et Dimanche, AXA Prévention et Club 14 organiseront un grand jeu concours sur le thème de la sécurité routière avec à la clé des équipements de sécurité à gagner. (tirage au sort chaque soir)

 

◊ 1 entrée aux JNMS = 1 euro reversé à l'association  Cœur de Forêt

Pour chaque entrée aux JNMS, Axa Prévention et Club 14 ont souhaité reverser des fonds à l’association d'utilité publique Cœur de Forêt. Le décompte se fera via l'urne contenant les invitations. (à noter que l’entrée est gratuite). Les fonds récoltés permettront ainsi à l’association de financer un programme de replantation d'arbres au Cameroun.

 

 

Horaires d’ouverture des JNMS 2009 :

Pour les journalistes et professionnels du deux-roues

Samedi 13 juin : de 10h (inauguration) à 19 h

Dimanche 14 juin  : de 10h à 16h

Pour le public invité : Samedi de 15 h à 19 h et  Dimanche de 10 à 16 h

 

NB - Spécial presse : Possibilité d’essais et/ou interviews sur rendez-vous le vendredi 12 juin 2009, à partir de 17h00

 

A noter que cet événement national sera ouvert au public gratuitement, sur invitation. Pour toute demande d’invitation, inscrivez-vous sur www.journee-motoscooter.fr

 

Attention J-8 :

Afin de participer à l’inauguration et au petit déjeuner d’accueil, ainsi que pour toute demande d’accréditation, merci de contacter :

Vanessa Perez - Agence Point Virgule : vperez@pvirgule.fr ou 01 73 79 50 74

 

 

Le saviez-vous ?

 

- Prés de 500.000 véhicules légers à moteur ont été vendus en 2008. Plus de 4 millions de français ont au moins une fois roulé sur un 2 roues à moteur en 2008.

- 5000 entreprises, dont 6 usines de fabrication et d’assemblage sont implantées sur notre territoire et font travailler plusieurs milliers de personnes.

- La moyenne de la consommation d'essence d'un 125 est inférieure à 3 litres au cent kilomètres.

- De nombreux services de l'Etat et de très grandes entreprises utilisent la moto ou le scooter comme outil de travail.

- Les motos modernes sont aux normes de pollution Euro3, et certaines peuvent même recevoir l'ABS, voire l'Airbag.

- Les deux-roues électriques évoluent sensiblement en terme d’agrément de conduite et d’autonomie.

 

Et pourtant, malgré toutes ces valeurs extrêmement positives pour la moto et le scooter, le monde du 2 roues à moteur souffre d'une mauvaise image.

 

C'est pour cette raison que l'agence Detocom, en partenariat avec Axa prévention et Club 14, avec le soutien sans faille des chambres syndicales professionnelles et avec l'aide précieuse de la Sécurité Routière et de la FFM, a décidé de renouveler les 13 et 14 juin prochains à l'Autodrome de Linas-Montlhéry, les : Journées Nationales de la Moto et du Scooter.

 

 

CONTACT PRESSE

 

Agence Point Virgule

Vanessa Perez

01 73 79 50 74

06 09 38 63 00

vperez@pvirgule.fr

www.pointvirgule.com

Repost 0
Published by P. Pannetier - dans Moto
commenter cet article
2 février 2009 1 02 /02 /février /2009 00:00


Infos vente Artcurial

http://www.artcurial.com/fr/asp/fullCatalogue.asp?salelot=1605++++++45+&refno=10257002


Vente : 1605

Lieu : Palais des Congrès

Date : 8 févr. 2009 19:00

Commissaire-priseur : Hervé Poulain

Exposition

6 et 7 février, de 10h à 19h

8 février, de 11h à 18h

Palais des Congrès

2 place de la Porte Maillot

75017 Paris

 

Lot 45

NORTON MANX 30 M usine

Moteur : Monocylindre vertical, vilebrequin transversal
Alésage-course : 90 mm x 78 ,5 mm
Cylindrée : 499 cm3
Distribution : Double arbre à cames en tête actionné par arbre vertical, renvoi d'angle et pignon
Alimentation : un carburateur AMAC Grand Prix
Taux de compression : 11 à 1
Puissance maximum : évaluée à plus de 55 CV à 8000 tr/mn
Boîte de vitesses : Schafleitner à six rapports.
Embrayage : multi-disque à sec, modèle " usine ".

Châssis : Cadre double serceau " Featherbed " en tube d'acier spécial Renold 631
Suspension avant : Fourche télescopique Norton " Road holder "
Suspension arrière : oscillante, amortisseurs télescopiques
Poids à sec : 140 kg
Freins : à tambours, commandes du frein à pied par tringles
Roues : de 19'' à rayons, " jantes " aluminium
Pneumatiques : 3.00 x 19 à l'avant et 3.50 x 19 à l'arrière
Performances : vitesse maximum de près de 240 km/h avec les rapports longs au Mans
Période de production : 1946 à 1963 tous modèles confondus
Nombre de motocyclettes construites : 1960 tous modèles confondus 30M et 40M

La Norton Manx présentée eut un historique absolument hors du commun et sa provenance est tout aussi extraordinaire. Monsieur Clément Garreau , importateur de la marque en France, avait un sens aïgu de ce quen nous appelons de nos jours le marketing. Il considérait que la compétition faisait vendre ses motocyclettes de série et avec Norton il était servi : la marque avait été 9 fois championne du monde, avait remporté 32 fois le Treville Tourist Trophy et 10 fois le Bol d'Or, équivalent motcycliste des 24 heures du Mans.

Mr Garreau réussit le tour de force d'obtenir en 1956 un moteur d'usine qui lui confia Monsieur Bill Smith, directeur de Norton. Ce moteur provenant directement du service course de Joe Craig et comportait nombre de différences avec les moteurs vendus à la clientèle sportive. Certaines de ses caractéristiques étaient secrètes en 1956, c'est dire la confiance que la direction de Norton avait en Clément Garreau.

Ce moteur inestimable était beaucoup plus puissant que les 30 M client et prenait 1000 tr/mn de mieux. Pour ce faire les cotes d'alésage/course étaient très super carrées. Monté dans une partie cycle de Manx 30 M neuve en 1957 il permit à la petite équipe française et à ses deux pilotes, le célèbre Gustave Lefèvre associé à Briand de remporter le Bol d'Or 1957 à Montlhéry. Il récidivèrent, toujours avec le moteur miracle en 1959, Briand étant associé à Bargetzi à qui Gustave Lefevre avait dû laisser sa place à cause de problèmes physiques.

Bien des années plus tard ce même moteur, toujours monté dans une partie cycle Manx 30 M permit à Gustave Lefevre de devenir vice-champion de France en 1969. cette Manx est équipée d'une boîte de vitesse à 6 rapports Schafleitner et d'un embrayage usine modifié.

Après une restauration dans les règles de l'art, cette glorieuse Manx fut vendue à la fin des années 1970 à son propriétaire qui l'utilisa dans des courses historiques dans lesquelles elle fut mise au point et entretenue par un excellent mécanicien, le même qui nous fit récemment essayer la machine. C'est une motocyclette très rapide, nous en avons le souvenir en critérium international du Mans en 1962, lorsqu'elle était pilotée par Jean-Claude Bargetzi qui passait nos Manx clients comme un avion sur la ligne droite des Hunaudières.

C'est une opportunité unique de devenir propriétaire d'une Norton d'usine, 2 fois gagnante du Bol d'Or. C'est comme si nous vendions une voiture de sport biplace qui aurait gagné 2 fois les 24 heures du Mans.

Estimation 90 000 - 130 000 €


Repost 0
Published by P. Pannetier - dans Moto
commenter cet article
30 décembre 2008 2 30 /12 /décembre /2008 14:44



Les JNMS auront lieu les 13 et 14 Juin 2009
sur le mythique « AUTODROME DE LINAS-MONTLHERY »
avec AXA PREVENTION et le CLUB 14
 
http://www.journee-motoscooter.fr

Des invitations (gratuites) seront diffusées dans les principaux médias
et chez les concessionnaires pour le grand public.

- Exposition des Marques de Motos, de Scooters, d’Equipements, d’Accessoires et de solutions
  ayant trait au Respect de l’Environnement, de la Sécurité et de la Citoyenneté,
  avec la possibilité d’essais et de démonstrations.
 

- 3 pistes d’essai :
  - 1 Pour les 125 cm3 et les véhicules électriques à l’intérieur de l’anneau.
  - 1 Pour les > 125 cm3 sur l’anneau avec des chicanes de ralentissement.
  - 1 Pour les véhicules électriques tout-terrain sur une piste spécifique.

- Démonstrations sécurité motos, scooters et équipements de sécurité (Air Bag, ABS … ).

- Une structure de formation mise en place pour les débutants,
  animée par Philippe MONNERET responsable des ECOLES DE CONDUITE MONNERET
  et Vice Président de CLUB 14.

- présence de l'UTAC, des CHAMBRES SYNDICALES moto
  et de LA FEDERATION FRANCAISE DE MOTOCYCLISME

 Déroulement du week-end


Vendredi 12 juin 

   De 16 h à 19 h : essais possibles et/ou interviews sur rendez-vous réservés en exclusivité aux journalistes.


Samedi 13 juin
   De 10h à 15 h : ouverture aux professionnels, aux journalistes et aux personnalités politiques
   avec inauguration officielle de la manifestation à 10 h.

   De 15 h à 19 h : ouverture à tous et en particulier au public, gratuitement sur invitations,
   via des réseaux de concessionnaires et des médias, limitées à 2000 personnes.


Dimanche 14 juin :

   ouverture à tous (sur invitations) non stop de 10 h à 16 h.

Repost 0
Published by P. Pannetier - dans Moto
commenter cet article
2 décembre 2007 7 02 /12 /décembre /2007 18:30
Match l'Intran 22 septembre 1931
 
SUR LA PISTE ROUTIERE DE MONTLHERY
 
Les championnats de France motocyclisme
 
Les championnats de France motocyclistes se sont disputés dimanche après-midi à l'autodrome de Montlhéry, organisés par l'Union Motocycliste de France. Ce fut une belle épreuve qui ne cessa, du début à la fin, d'intéresser le public.
 
Pour la firme dijonnaise, ce fut non seulement un succès, mais un triomphe. Sur les six championnats qui ont été attribués, Terrot s'en octroie trois : Gillot en 500 cmc ; Boetsch, en 350 cmc ; et Coulon, l'éternel champion de la 250 cmc. Mais ce ne fut pas sans mal, car dans chaque catégorie la bataille fut serrée.
 
En 175 cmc, Meunier eut en Pavert un adversaire de taille ; en 250 cmc, Coulon fut sans doute le concurrent le moins inquiété. Pilotant une motocyclette nettement plus rapide que ses rivaux, il prit de l'avance dès les premiers tours et termina sans autre histoire. Fernand Fraichard son co-équipier, ne put enlever que la seconde place après avoir livré à Joly et Sourdot - qui tous deux durent abandonner avant la fin - une belle résistance.
 
Boetsch, en 350 cmc, a bien failli avoir chaud. Alors qu'il était en tête, il dut s'arrêter quelques minutes et ce n'est qu'au 70e kilomètre qu'il reprit, la première place, de sa catégorie. Là encore, les concurrents qui terminèrent derrière le champion niçois ne sont pas, diminués. Mais peuvent-ils être tous champions de France ?
 
Le plus malchanceux de la journée est bien le « rapide » Dechaisieux. Longtemps il fut en tête de toute la caravane. Sa moyenne, jusqu'aux 50 km, ne fit qu'augmenter. Elle fut supérieure à 106 km. Mais comme son ombre Gillot le suivait, et ce qui devait arriver arriva. Peu de kilomètres avant la fin, Gillot passa Dehaisieux dont la machine semblait alors avoir une défaillance.
 
Gillot est l'homme qui m'a le plus étonné. Je le connaissais excellent coureur de tourisme, un peu « cherreur », mais il a prouvé dimanche qu'il savait, au besoin, mené une puissante et rapide moto à la victoire.
 
Un autre malchanceux : Lemoine. Pour ses débuts chez Rœlhel Escoffier, il ne fut pas favorisé. Cinq minutes avant le départ, il cassait son frein à pied; après deux tours effectués rapidement, Lemoine - alias Monneret - devait s'arrêter à son stand de ravitaillement. Il repartit, puis s'arrêta de nouveau et, courageusement, s'élança à la poursuite des fugitifs, Mais il était trop tard, il ne pouvait plus rien espérer et abandonna.
 
En cyclecars, Chéret et Binoche furent les deux lauréats, cependant que Marcel Dhôme, pour n'avoir pas réalisé une moyenne supérieure à celle de la catégorie inférieure, a été déclassé.
 
Le déchet n'a pas été très important et ceci confirme que, lorsque les constructeurs français s'en donnent la peine, nous pouvons figurer honnêtement dans n'importe quelle compétition internationale.
 
Jadis, on laissait, entière liberté aux concurrents quant au choix des pièces mécaniques. C'était le triomphe des moteurs anglais. Aujourd'hui, il n'en est plus de même. Toutes les machines doivent être construites avec du matériel essentiellement français. De même, on ne permet plus aux concurrents le choix du carburant. Les commissaires sportifs, avant le départ, leur distribuent, avec parcimonie d'ailleurs, un mélange essence benzol, et pourtant ... avec un moteur - de 500 cmc, n'atteint-on pas une vitesse de 100 km à l'heure ?
 
On critique suffisamment l'Union Motocycliste de France pour ne pas, quand elle le mérite, la féliciter sans réserve.
 
Georges Fraichard
 
 
Les classements
 
Sont champions de France pour 1931 :
 
Motos 500 cmc : Gillot.
Gillot a effectué les 150 kilomètres en 1 heure 24 mn 2 s 4/5, soit à la moyenne de 107 km 083.
 
Motos 350 cmc : Boetsch.
Boetsch a effectué les 140 kilomètres en 1 heure 22 mn 25 s 2/5, soit à la moyenne de 92 km 960.
 
Motos 250 cmc : Meunier.
Meunier a effectué les 100 kilomètres en 1 heure 16 mn 23 s, soit à la moyenne de 78 km 561.
 
Cyclecars 750 cmc : Pinoche.
Pinoche a effectué les 130 kilomètres en 1 heure 25 mn 53 s 1/5, soit à la moyenne de 81 km 346.
 
Cyclecars 500 cmc : Chéret.
Chéret a effectué les 100 kilomètres en 1 heure 15 mn 31 s 2/5, soit à la moyenne de 79 km 445.
 
Repost 0
Published by P. Pannetier - dans Moto
commenter cet article
20 juillet 2007 5 20 /07 /juillet /2007 23:07
Mauve-1949.jpgLe Bol d'Or a été créé en 1922 par Eugène Mauve alors Président de l'Association des Anciens Motocyclistes Militaires. Il a repris le nom d'une ancienne épreuve cycliste.



Plusieurs Bol d'OR auto et moto ont eu lieu sur l'autodrome.

Retrouver tous les détails des diférents Bol d'OR moto sur ce site
http://racingmemo.free.fr/M%20FRANCE/MOTO%20FRANCE%20BOLDOR.htm

Autre site sur le motard Louis Schoon qui évoque les bol d'OR 1957-1958 sur l'autodrome
http://perso.orange.fr/delphine.schoon/site_louis/bol_or.html

Les principales courses moto en France et leur histoire
http://racingmemo.free.fr/M%20FRANCE/MOTO%20FRANCE%20sommaire.htm
Pour retrouver la liste de nombreuses autres épreuves motos qui on eu lieu sur l'Autodrome
et leur histoire.

Repost 0
Published by P. Pannetier - dans Moto
commenter cet article