Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : blog pour la mémoire de l'autodrome
  • blog pour la mémoire de l'autodrome
  • : Sauvegarde de la mémoire de l'autodrome de Linas Montlhéry
  • Contact

Recherche

Texte libre

14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 19:28

 

rob roy pau

 

 

 A l’occasion du Grand Prix Automobile  de Pau 2011

 

La Chambre de Commerce et de l’Industrie  de  Pau-Béarn
       expose du 13 avril au 24 mai 2011


 Rob Roy

 

‘‘Trente  Grandes courses  automobiles de 1912 à 1952 

 sous le regard de Rob Roy’’

 

Pour la première fois depuis le décès de l’artiste un nombre aussi important d’oeuvre originales sont présentées et feront revivre les Grands Prix de l’Automobile Club de France, les 24 Heures du Mans ,les Grands Prix de Monaco, les Grands Prix Pau les Mille Mille, la Targa Florio entre autres, ou le sgrandes marques Bugatti, Mercedes, Alfa Romeo, Maserati, Ferrari, Auto-Union, Talbot s’affrontèrent.

 

Robert de la Riviere (1909-1992) dit Rob Roy n'a cessé de dessiner, de peindre et de croquer tous les évènements qui ont traversé sa vie. C'était un besoin instinctif qui l'a conduit à parfaire son sens de l'observation pour mieux traquer l'instant, le mouvement et l'action. Il sut, grâce à ce don, faire vivre les voitures de compétition des belles années, les Vintages, et laisse ainsi un témoignage illustre de l'époque.

 

Cette Exposition organisée en coopération avec la CCI de Pau-Béarn et avec le soutien de Peter Auto, organisateur du Grand Prix de Pau 2011, est gratuite, ouverte au public se déroulera à La CCI Pau-Béarn.

 

21, rue Louis Barthou à Pau
du 13 avril au 24 mai 2011

 

du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30

et de 13h30 à 17h45 (17h le vendredi)
  
Hubert de la Riviere
Tél : 01 43 20 33 94
www.art-robroy.com

 

RR-20Sans-20titre-20--203.jpg

Rob Roy (1909-1992)

 

Né à Mont-de-Marsan dans les Landes, le 3 octobre 1909, Rob Roy (pseudonyme à partir des initiales de son nom Robert de la Riviere et du célèbre héros de l’écrivain Walter Scott.) fut, dès sa jeunesse un amoureux fou de l'automobile et du dessin. Rob Roy n'a cessé de dessiner, de peindre et de croquer tous les évènements qui ont traversé sa vie. C'était un besoin instinctif qui l'a conduit à parfaire son sens de l'observation pour mieux traquer l'instant, le mouvement et l'action. Il sut, grâce à ce don, faire vivre les voitures de compétition des belles années, les Vintages, et laisse ainsi un témoignage illustre de l'époque.

 

Son père, très bon caricaturiste et dessinateur animalier, lui transmit le don du dessin et le goût de l'automobile. De cette dernière il fut un précurseur, avec l'achat d'une des premières voitures à brûleurs, puis une De Dion-Bouton et, en 1913, une douze chevaux Rochet-Schneider. La Grande Guerre stoppa l'élan de la construction automobile, mais, aussitôt après 1918, la fabrication reprend et des compétitions s’organisent.

 

Rob-Roy-Depart-de-Bugatti-1930L.jpg

 

En 1926, Rob Roy assiste ainsi pour la première fois aux Vingt-quatre Heures du Mans. C'est le coup de foudre ! Il devient alors un spectateur régulier, admiratif et attentif de ces duels automobiles entre des as du volant, tels Varzi, Nuvolari, Chiron, Sommer, Wimille, Benoist, Ascari…. sur tous les circuits

français. Passionné par ces mécaniques nouvelles, Rob Roy en retrace ses souvenirs sur le papier. En 1930, Rob Roy, peintre « autodidacte » dessine pour la première fois pour le journal La Petite Gironde, à l'occasion du Grand Prix de Bordeaux. Déjà, ses dessins révèlent un authentique talent, au style très personnel.

 

En 1939, Il s'engage dans la 3ème division cuirassée près de Reims. Fait prisonnier par les Panzer SS en juin 1940, il se retrouve au camp de Krems en Autriche, d'où il s'évade en décembre 1940 pour retrouver sa famille en mars 1941 dans la région parisienne. De cette dramatique et dure période, Rob Roy laisse un carnet de guerre vivant, coloré et précis.

 

RR-Isetta-1956-Monthlery-2.jpg

 

Après la guerre, Rob Roy reprend une activité professionnelle intense, principalement au service de l'industrie automobile, et consacre son temps libre à rester l'ami des grands champions de l'époque et à côtoyer le milieu de la compétition automobile; Il est aussi illustrateur pour de nombreux magazines spécialisés : L'Action Automobile, L'Automobile, etc. On trouve également sa signature au bas de plus d'une affiche de grand prix. Homme au caractère courageux, énergique et passionné, Rob Roy continue à peindre pour son plaisir les bolides de la grande époque, avec de plus en plus d'obstination pour le détail technique et historique, et ce jusqu'à la fin de sa vie en octobre 1992.

 

Rob Roy a beaucoup peint les courses à Montlhéry. Notre magazine Route Nostalgie le raconte dans son n°20 qui était consacré à l'art et l'autodrome.

 

RR-ACF-1934-DepartL.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Hubert de la Riviere - dans Art
commenter cet article

commentaires

voiture neuve 28/04/2011 20:01



Merci de m'avoir fait découvrir Rob Roy.