Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : blog pour la mémoire de l'autodrome
  • blog pour la mémoire de l'autodrome
  • : Sauvegarde de la mémoire de l'autodrome de Linas Montlhéry
  • Contact

Recherche

Texte libre

13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 11:50

Communiqué de l'UTAC :

 

Autodrome de Linas-Montlhéry la passion responsable

 

Quand vacances riment avec travaux

 

Chaque année la période estivale est consacrée à la rénovation de l’Autodrome. Cette année, les travaux ont concerné, en priorité, la réfection d’une partie de la bande de roulement de l’anneau de vitesse.

 

Les professionnels de la route proposent aujourd’hui une nouvelle technologie de revêtement, la résine de synthèse, susceptible d’avoir une meilleure tenue dans le temps, comparée aux différents mortiers spéciaux utilisés jusqu’ici. Une plaque d’essais a ainsi été réalisée avec ce matériau dans une zone dégradée et soumise à de fortes contraintes. Cette plaque, d’environ 1 000 m est située dans le virage nord de l’anneau, elle représente une portion de 40 mètres de long sur toute la largeur de la piste.

Photo-003.jpg

Zone de l'anneau traitée avec ce nouveau procédé

 

La technique consiste, dans un premier temps, à un décapage par projection de billes, puis à l’application de la résine. 3 couches de résine sont nécessaires et cela requiert un support parfaitement sec et plan. Cette opération réalisée à la main est d’autant plus délicate compte tenu de la typographie des lieux.

 

Photo-004.jpg

 Différence avant et après traitement

 

Cette portion de résine sera ainsi testée pendant un an. A l’issue de cette période d’essai, l’objectif sera de mettre en oeuvre progressivement cette technologie sur l’ensemble de l’anneau de vitesse.

 

==================================

 

Notre analyse :

 

Pour la troisième année consécutive l’UTAC continue ses  actions de remise en état du circuit et de l’anneau. Après avoir refait la piste routière, les parties planes de l’anneau, remis en état : les stands et les tribunes, l’UTAC s’est attaqué cette année au plus compliqué, trouver une solution pour l’anneau lui même. Ce sont des investissements très importants qui sont mobilisés pour ces remise en état, étape par étape, l'UTAC trouvent des solutions, et réalisent ce qui était encore inimaginable il y a peu.

 

La piste de l’anneau était déjà dégradée dans les années 30, et les actions jusque là n’étaient que temporaires. Ainsi avec ce nouveau revêtement, qui utilise les dernières technologies routières, l’autodrome renoue avec son histoire, il avait déjà été précurseur dans l’utilisation du béton en 1924 pour l’anneau et dans l’utilisation du revêtement Cold Asphalt en 1925 pour la piste routière, deux solutions très innovantes pour l’époque. C’est un travail et des résultats remarquables qu’il faut saluer à une période ou les investissements concernant le patrimoine sont de plus en plus rares.  

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by P. Pannetier - dans Patrimoine
commenter cet article

commentaires