Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : blog pour la mémoire de l'autodrome
  • blog pour la mémoire de l'autodrome
  • : Sauvegarde de la mémoire de l'autodrome de Linas Montlhéry
  • Contact

Recherche

Texte libre

30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 10:00

 

darl mat Atelier MOTEURS 3ème trimestre 1958

Les débuts de l'atelier DARL'MAT  

 

Emile DARL'MAT (dalc'h mad "Tiens bon" en breton) achète un lavoir qu'il transforme en garage en 1921 à Paris, rue Malar, il devient agent Peugeot dès 1923. Pour attirer et fidéliser ses clients, il se lance dans la transformation sportive et élégante des véhicules de la marque, avec le souci permanent d'en améliorer les performances.

 

MOTEURS-3eme-trimestre-1958-2-D1.jpg

 Façade de la boutique DARL'MAT rue Malar à Paris

  

C'est en 1934 alors qu'il est invité au 24h du Mans sur le stand des pilotes Pierre Veyron et Roger Labric qui courent sur Bugatti, que lui prend l'envie de participer à cette épreuve avec ses propres voitures.

 

302 DS

 

Fin 1936, il profite de la sortie de la nouvelle Peugeot 302 pour la transformer en Peugeot Darl'mat "Spécial" ou 302 DS, la carrosserie est dessinée par son ami Georges Paulin prothésiste dentaire en banlieue parisienne et réalisée par Marcel Pourtout, carrossier à Rueil-Malmaison. 

 

actualité automobile n186 décembre 1936 302 DS R  La Peugeot 302 DS, photo parue dans de l'actualité automobile n°186 de décembre 1936 

 

Pour tester la 302, il réalise des essais sur l'autodrome en décembre 1936 en collaboration avec Peugeot. La 302 "Spécial Sport", y est présentée comme un prototype de la voiture de sport populaire. Il ne s'agit pas de battre des records ce jour là, mais seulement de jauger les possibilités de la voiture sur 24 heures, probablement en vue des 24 heures du Mans. Les pilotes sont Charles de Cortanze, Jean Pujol et Marcel Contet, le moteur est un 2 litres, il consomme environ 15 litres aux 100.

 

Le chassis est celui de la 302 renforcé, mais les trains roulants avant et arrière sont ceux de la 402, ainsi que la suspension qui elle aussi est renforcée. Le moteur est celui de la 402, il a une cylindrée de 1991cc, avec deux carburateurs et un taux de compression de 7,4. La puissance est portée à 70 CV à 4250 tr/mn. La caisse est en aluminium.

 

La moyenne de la première heure est de 139,673 km/h, à la 6eme heure elle est de 133,963 km/h, à la 11eme heure elle est de 137,137 km/h, pour finir le 24 h à 139,382 km/h de moyenne. Au de là des 24h, Charles de Cortanze pousse la voiture et établit une moyenne sur une heure de 144,728 km/h, avec le tour le plus rapide à 147,486 km/h.

 

Monsieur Darl'mat se lance ensuite dans la fabrication des Peugeot/Darl'mat 302 Spéciale Sport ainsi transformées celles-ci obtiennent, les 7ème, 8ème et 10ème places aux 24 H du Mans 1937. Notons que, sur 49 voitures engagées, seules 17 sont à l'arrivée, dont les 3 Darl'mat, ce fût une prouesse pour une première participation !

 

402 DS

 

402-DS.jpgL'année suivante en 1938, toujours 3 voitures engagées aux 24 H du Mans, la 402 DSE, pilotée par Charles de Cortanze et Marcel Contet, arrivera 5ème au classement général et 1ère dans la catégorie 2 litres.

 

Au cours de l'année 1939, un racer 402 "profilé" tente d'atteindre les 200 km/h sur l’autodrome, mais la guerre interrompt l'expérience après un premier essai à 199 km/h.

 

 

 

 

 

 

 

402-DS-1939.jpg

La 402 DS des records 1939 

 

Après la guerre

 

Après la guerre, Darl'mat reprend une monoplace préparée en 1939, et cachée pendant le conflit, à partir d'un moteur de 402 et un châssis Amilcar pour participer à la course du Bois de Boulogne (ACF), ainsi que de nombreux Grands Prix: Angoulême, Comminges, Lyon, Reims, Coupe e l'AGACI en 1947, etc … Dans les années 60, cette voiture a servi à l'école de pilotage de l'AGACI à Montlhéry sous la direction de Charles de Cortanze, pour l'occasion, il avait été rajouté une place pour le moniteur.

 

article-de-Lucien-Loreille-Coupe-de-l-AGACI-1947.jpg

 Coupe de l'AGACI 1947 la DARL'MAT sur chassis Amilcar 

Photo parue dans l’Automobiliste n° 9 de Mai-Juin 1968.

 

 

202 DS

 

Fin 46, début 47, Emile Darl'mat reprend ses transformations, à partir d'une base de Peugeot 202. Il en prépare une spécialement pour des records avec une carrosserie très profilée. Cette voiture s'adjuge 3 records dans la catégorie 1100 cc.

 

Ce modèle unique, est conservée par l'importateur Peugeot en Uruguay, ou elle a été restaurée récemment.

 

202-DS-21_X_47-Linas-Monthl-C3-A9ry-Boxes.jpg  La 202 DS lors des records sur l'Autodrome en 1947

 

C'est en décembre 1946 qu'Emile Darl’mat reçoit le premier châssis de 202 pour son projet. Sa carrosserie sera réalisée entièrement en aluminium, elle est profilée et obtient un CX de 0,296, à comparer avec le CX de la berline 202 qui n'est que de 0,50. La carrosserie est réalisée par Marcel Pourtout à Rueil Malmaison, trois châssis sont livrés rue Malar : celui des records a le châssis n° 629 844, et deux autres, châssis n° 629 868 et 629 869 sont livrés en février 1947, ces deux derniers ont disparus depuis, ils n'avaient semble-t-il pas été carrossés. Ce sont des châssis provenant de 202 BH, équipées de suspensions et de freins préfigurant les futures 203. Sur la 202 DS des records est inscrit à droite au dessus du phare, à la peinture, l'immatriculation "garage" 4164-WO. Le véhicule est réceptionné aux services des mines directement par Peugeot à Strasbourg le 24 mai 1947. L'ensemble pèse 750 kg.

 

Le moteur est de type TG, c'est un 4 cylindre à soupapes en tête de 1133cc à l'origine. Il a une culasse en Alpax, une compression des cylindres plus élevée et sa cylindrée est ramenée à 1085 cc, en réduisant le diamètre des pistons passant de 68 à 66,5 mm, pour rentrer dans la catégorie des véhicules de moins de 1100cc, la puissance obtenue est de 70CV. La suspension, l'embiellage, la distribution et la direction sont de série. La boîte est une Cotal électromagnétique à 4 vitesses, en remplacement de la boîte d'origine, le rapport de pont est modifié. C'est une conduite à droite. Les roues non d'origine sont des 155 x 400 à rayon avec des pneus Michelin pilote.

 

Le 21 Octobre 1947, le véhicule s'attaque à des records de vitesse sur l'anneau de l'autodrome de Linas-Montlhéry, notamment ceux détenus depuis 10 ans, par une Amilcar.

 

Les pilotes sont les frères Marcel et Maurice Goux, Jean Pujol, Eugène Martin et Charles de Cortanze. La 202 DS obtient trois records internationaux : les 12 Miles à 144,536 km/h, les 2000 km à 145,045 km/h, et les 12 heures à 144.548 km/h. Les commissaires de l'Automobile Club de France, certifient  le meilleur tour à 155,300 kmh et une consommation moyenne de 10,55 litres de carburant aux 100 kilomètres.

 

202-DS-MOTEURS-3eme-trimestre-1958-1-D.jpg La 202 DS des records sur l'Autodrome de 1947

  Photo parue dans la revue MOTEURS au 3ème trimestre 1958

 

Quelques jours plus tard, la Peugeot 202 DS repeinte en bleu avec l'écusson 202 sur le capot est présentée sur le stand de la marque au salon de Paris et par la suite au salon de Bruxelles. Elle est vendue en 1950, et part en Uruguay chez M. Alvariza, importateur local de Peugeot en vue de renforcer l'image de la marque.

 

Dans les rues de Montevideo, vers 1952/53 elle a été accidentée et est restée stockée une dizaine d'années au fond d'un sous-sol, jusqu'à ce qu'un amateur M. Enrique Scandroglio la rachete en 1957. Elle est alors utilisée pour les loisirs et pour quelques démonstrations locales, notamment au circuit de Punta Pinar. Elle est finalement victime d'un autre accident de la circulation en 1962, avec un car, sa structure est endommagée. Par la suite elle subit des transformations au niveau du pare-brise et du toit dans le but de la rendre plus «habitable». L'essuies glace est placé au dessus du pare-brise. Les feux arrière sont placés plus haut et un bouchon rapide est installé pour la trappe d'essence.

 

En 1994 elle est rachetée par la société Sadar son actuel propriétaire. La voiture ainsi transformée est revenue temporairement en France en 1996 pour être exposée à Rétromobile, à Paris, sur le stand Darl'mat.

 

En septembre 1999, le propriétaire entreprend de la remettre dans sa conformité de 1947. Il contact "les amis de Darl'mat" en France (dont il est adhérent de longue date), à la recherche de documents, de photos, de témoignages, et de plans d'origine. Une longue quête commence. Ils ont réussi ainsi à retrouver avec l'aide de Philippe Boulay, Président de cette association, le gabarit original en bois de la carrosserie à l'échelle 1, réalisé par Victor Luycks, qui après avoir été exposé dans un salon professionnel à Paris, avait été récupéré par un petit-fils Pourtout, carrossier à Rueil-Malmaison. Deux 202 DS miniatures au 1/43ème ont été également retrouvées ainsi que de nombreux documents d'époque.

 

Le 22 février 2010, avec la collaboration de François Monath de Peugeot Sport France, et à partir du gabarit, une numérisation tridimensionnelle a pu être réalisée, au millième de millimètre. C'est ainsi, que les données ont pu être transmises en Uruguay pour refaire sur place, la zone du pare-brise et la forme du toit en aluminium, aux dimensions d'origine. Les feux arrières on aussi pu être replacés à leur position originelle, en récupérant l'harmonie et la fluidité des lignes. La peinture bleue qui la recouvrait depuis son passage au Grand Palais à Paris, a été poncée pour lui redonner son aspect du jour des records de 1947 sur l'anneau de l'autodrome de Linas-Montlhéry. Les travaux sont terminés fin aout 2010. Elle a été exposée en octobre 2010 au "Buenos Aires Autoclassicà", où elle a remporté le premier prix dans la catégorie véhicules aérodynamiques. José Luis Donagaray, directeur de Peugeot Uruguay a indiqué que la voiture sera certainement présente au Festival de Goodwood 2011.

 

Histoire de la 202 DS sur un site en Uruguay

http://www.autoblog.com.uy/2010/11/la-historia-del-peugeot-202-darlmat.html

  

203 Spécial Darl'mat

 

Il y a eu aussi une tentative de records avec une 203 Darl'mat en alu profilé pesant 600 kg, en 1953. Ce projet débute au printemps 1953

 

Record-203--DS-1953-article-de-Lucien-Loreille-.jpg

  La 203 DS lors des records sur l'Autodrome en 1953, dans sa première disposition avec les portes papillon. 

 

Elle a d'abord tourné à Montlhéry, avec des portes papillons, mais Charles de Cortanze s’est aperçu quelle vibrait trop, et il fut décidé de la refaire avec des portes normales, les portes papillons étaient en deux parties, une partie basse qui s'ouvrait normalement, et une partie haute avec la glace qui s'ouvre vers le haut par des charnières fixées au milieu du toit, Le but était de faciliter l'accès des pilotes, étant donné la position basse de la voiture.

 

darl-mat-203-DS-Le-Mans-Story-2009-photo-Marc-Douezy.jpg

La Peugeot 203 DS de record, lors d'une sotie aux Le Mans Story 2009 photo Marc Douezy.

 

Avec cette 203, ils avaient pratiquement en poche tous les records visés lorsqu’un piston a cassé une heure avant la fin. Ils avaient mis, des pistons Borgo qui leur faisaient gagner un peu de puissance. Charles de Cortanze était persuadé que, s'ils avaient conservés les pistons Peugeot d’origine, ils seraient allés jusqu’au bout.

 darl-mat-6Le-Mans-Story-2009-photo-Marc-Douezy.jpg

La Peugeot 203 DS lors d'une sotie aux Le Mans Story 2009 photo Marc Douezy.

 

De nos jours

 

L'entreprise Darl’mat ne conçoit ni ne transforme plus d'automobiles "spéciales", mais demeure le concessionnaire Peugeot qu'il était à sa fondation.

 

L’Association "Les Amis de Darl'mat" maintient la tradition et assure la conservation ainsi que la mise en valeur du patrimoine sportif et technique issu des activités du fondateur, afin de perpétuer l'image dynamique et prestigieuse des noms de Darl'mat et de Peugeot. logo.gif

 

http://lesamisdedarlmat.free.fr

  

Bibliographie :

 

Revue annuelle "Tiens bon" des Amis de Darl'mat de janvier 2011.


Automobilia N° 8 décembre 1996 article sur la Peugeot 202 Darl'mat des records, auteur Francois ALLAIN

 

Automobilia N° 56 mai-juin 2002 article sur les Peugeot 302 et 402 Darl'mat, auteur Francois ALLAIN

 

Automobilia N° 57 juillet-aout 2002 article sur les Peugeot 302 et 402 Darl'mat, auteur Francois ALLAIN

 

L’Automobiliste n° 9 Mai Juin 1968 article de Lucien Loreille

 

 Revue MOTEURS troisième trimestre 1958 article de Roger Labric

 

L'Actualité automobile n°186 de décembre 1936

 

Forum Autodiva sujet sur Darl’mat

http://www.autodiva.fr/forum/viewtopic.php?f=2&t=1251&start=0

 

A lire aussi :

Francois allain a écrit un livre il y a une dizaine d'année qui contient plusieurs pages et de nombreuses photos consacrées a Darl'Mat et qui se nomme "Peugeot Coupés Cabriolets", paru chez ETAI et dont il a racheté la totalité du stock, contactez-nous si vous êtes intéressé.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Automobi - dans Presse - Magazine
commenter cet article

commentaires

Automobi 12/01/2016 09:29

J'ai fais suivre votre message à l'auteur.

Mouchard Patrick 11/01/2016 19:38

Bonsoir,
Je suis à la recherche du livre de François Alain -Peugeot Coupés Cabriolets", édition E.T.A.I - EAN13
9782726885581.
J'ai cru comprendre ci-dessus que vous aviez une possibilité pour se procurer cet ouvrage.
Dans l'attente de votre confirmation (ou non!),
Très cordialement
Patrick Mouchard