Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : blog pour la mémoire de l'autodrome
  • blog pour la mémoire de l'autodrome
  • : Sauvegarde de la mémoire de l'autodrome de Linas Montlhéry
  • Contact

Recherche

Texte libre

1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 21:04

 

 

Belle série de photos prisent à l'occasion de la courses de la côtes Lapize le 9 mars 1952 

  1 Lapize 06

Côte Lapize le 9 mars 1952 Pierre Michel sur Jonghi 125

 

Un peut d'histoire :

 

Vainqueur du Tour de France et du Paris-Roubaix au début du siècle dernier, Octave LAPIZE, représentait l'élite du cyclisme international. Il laissera son nom à un tronçon du circuit routier de l'Autodrome de Linas-Montlhéry; La côte LAPIZE.

 

Cette côte allait retrouver une nouvelle vie quelques décennies plus tard, en 1935 pour des records de fin de saison. C’est le 13 octobre 1935 que l’association Motocyclecariste de France et l’ACIF organisent la première course sur la côte Lapize. Elle consiste à la façon d’une course de côte, à remonter une partie de la piste routière de Linas Montlhéry, dans la partie appelée côte Lapize qui monte à 12%, le parcours comprend le virage de la forêt. La première année la course se déroule sur une distance de 800 m, avec départ arrêté. Le beau temps ce jour là étant au rendez-vous permit un beau spectacle.

 

Le record fut établit cette année là par Georges Monneret sur une Monet-Goyon 500cc à 102 km/h de moyenne.

 

p35 album 1 Lapize 02

Côte Lapize le 9 mars 1952 Pierre Michel sur Jonghi 125

  

 

Après guerre dans les années cinquante à soixante dix, la Côte LAPIZE revient, mais au printemps devenant le rendez-vous incontournable pour l'ouverture du début de saison. Ouverte aux autos et motos de compétition, cette rencontre de copains qui avait pour prétexte les premiers tours de roues et pour règle la convivialité, deviendra vite une référence. Toute une histoire de passion et de partage.

 

Jusque dans les années 50 avant l'arrivée des courses de kartings en France, les passionnés de sports mécaniques peu fortunés faisaient leurs classes en moto et c'est là qu'ils démontraient leur maitrise de la vitesse et de la préparation des engins. Avant d'espérer passer un jour pour les meilleurs d'entre eux au sport automobile, un des derniers grand pilote français issus de cette filière est Jean-Pierre BELTOISE.

 

p34album 1 Lapize 01

 Côte Lapize le 9 mars 1952 Pierre Michel sur Jonghi 125

 

Quelques grands noms des années 50 sont présents à cette époque sur les côtes LAPIZE : Pierre  MONNERET sur  N.S.U., A.J.S., et Gilera, Georges MONNERET sur Koelher-Excoffier  1000 cc, Jean-Pierre BELTOISE sur Jonghi 125 cc, ...

 

La KOEHLER ESCOFFIER 1 000 cc des records, est considérée comme l'une des plus belles motos de courses françaises, la version "client" ne fut produite qu'à 13 unités entre 1927 et 1935, cette moto une version usine a été pilotée par Georges Monneret également sur la Côte LAPIZE.

 

La première version de 1927 développait déjà 50 ch à 6 000 tr/mn avec un tel rapport poids/puissance on était obligé de coller le pneu arrière sur la jante avec de la laque pour éviter qu'il ne tourne au démarrage. Des performances uniques et l'un des moteurs les plus modernes de son temps, le  cadre est  sans suspension arrière. La version de record développait 78 ch en fonctionnant à l'alcool et permettait de dépasser les 200 km/h.

 

Georges Monneret, l'utilise encore en 1947 pour de nouveaux records et, en 1952, son fils Pierre améliore une dernière fois avec le record de la côte Lapize à Montlhéry.

 

pub Lapize 1952 bPublicité Peugeot après une victoire sur la côte Lapize 1952

 

Lapize retouche 01

 Côte Lapize le 9 mars 1952 Pierre Michel sur Jonghi 125

 

 Brernard Feuiltaine Cote Lapize ASS Rudge 250cc 1952

Bernard Feuiltaine lors de la Côte Lapize 1952 sur une ASS Rudge 250cc

 

Brernard Feuiltaine Cote Lapize ASS Rudge 250cc 1952 (1)

Bernard Feuiltaine lors de la Côte Lapize 1952 sur une ASS Rudge 250cc

 

Extrait de la revue Motocycles du 1 avril 1952 n°72 Côte Lapize DR Motocycles

 

Quelques une des marques de motos présentes sur la côte LAPIZE

dans les années 50 :

 

MOTOS : MV 125, Mondial 175, N.S.U.  250,  A.J.S. 350,  Gilera 500, Triumph 750, Koelher-Excoffier 1000, Morini 175, B.S.A. 350, Triumph 500 et 1000, CAMBIS 175, Mourot Spé 175, Bondi 175, Peugeot 175, Macquet 175, Spé. Sotecma 175, A.M.C. 175, Morini 175, Motoconfort 175,  Ducati 175, Zundapp 250, Norton 350, D.K.W. 350, B.S.A. 350, Jawa 350, Gilera 520, Vélocette 500, B.M.W. 500, Royal Enfield 750, Libéria, Bernardet, Terrot, Puch, Jonghi 125, Motobécane 125, Gnôme-Rhône, ASS Rudge 250, Ydral 175 ...

 

SCOOTERS : Rumi 125, A.G.F. 175,  TALBOT 125, Lambretta, ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by P. Pannetier - dans Côte Lapize
commenter cet article

commentaires