Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : blog pour la mémoire de l'autodrome
  • blog pour la mémoire de l'autodrome
  • : Sauvegarde de la mémoire de l'autodrome de Linas Montlhéry
  • Contact

Recherche

Texte libre

26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 09:25

RDR IV

Voiture à découvrir à l'Autodrome Héritage Festival 2010

 

Reconstruction de la « Petite Rosalie » 

des records YACCO

 

C’est en mars 2002 que l’aventure commence par une annonce trouvée dans LVA : j’achète une Rosalie CITROEN Berline 8A complète avec carte grise. Le véhicule se trouve à Tournus (71). Une fois rapatriée, le démontage commence avec l’idée de conserver la caisse d’origine dans le cas où le projet d’aboutirait pas, pour restaurer le véhicule dans sa configuration d’origine. Le châssis est entièrement démonté, jusqu’au moindre boulon. En parallèle, les coups de téléphone se succèdent à la recherche de jantes rayons et de tout document d’origine de la Rosalie IV. C’est au hasard d’une de ces  conversations téléphoniques, que tous les éléments de la carrosserie d’origine sont vendus : de toute manière, avec mes 2 mètres, je ne peux pas rentrer dans ce véhicule. Lors de ces échanges, j’apprends également qu’une réplique de la RdR existe au musée de Lohéac. Je ferai alors le déplacement pour prendre tous les détails en photos. Mais une fois à la maison, je me rends compte que les éléments sont différents de ce que l’on peut voir sur les photos. La décision est prise de faire la carrosserie sans autre possibilité que de trouver des documents d’époque. Toutes les côtes relevées sont comparées sous plusieurs angles de vue, pour se rapprocher le plus possible de l’original. Les arrêts sur images sont nombreux sur la télévision pour voir le moindre détail sur le film d’époque. Ainsi se construit une armature métallique sur le châssis, armature sur laquelle seront cintrées et soudées les tôles d’acier.

 

Rosalie-IV-2.JPG 

 

Les embûches sont nombreuses, et les difficultés sont contournées les unes après les autres :

-          adaptation des jantes rayons

-          fabrication du plancher

-          remise à neuf en côte d’origine du moteur

-          fabrication du réservoir d’essence

-          mise en place de feux de feux rouges arrières

-          fabrication des clignotants d’après photos

-          les instruments de tableau de bord, ……

 

Rosalie-IV-1.JPG

 

Vient alors l’étape de la préparation pour la peinture, les longues heures de masticage et ponçage, la fabrication des sièges, du couvre-tonneau.

 

Rosalie-IV-3.JPG 

 

La construction de cette voiture a duré 6 ans avec des périodes de doutes, de désespoirs, de soulagements, de rencontres fantastiques. Elle s’est achevé 3 semaines avant la fête de la Propulsion en octobre 2007 qui mettait à l’honneur les 75 ans du type Rosalie.

 

Ce véhicule roule aujourd’hui sur les routes de France en me procurant un immense bonheur et une fierté incommensurable.

 

Toutes les infos sur le groupe années 20 (1924-1934)

Groupe Années 20 pour le 5 juin

 

Cette voiture exeptionnelle est présentée par le club André Citroën

http://www.club-a-citroen.fr/  et  www.rosalie-citroen.com  

 

Rosa-IV-1.jpg

 

Les "Rosalie" Citroën, numérotées de 1 à 8, ont disputé de très nombreux records entre 1931 et 1935 avec la complicité des lubrifiants Yacco. Parmi ceux-ci, on trouve ceux de la Petite Rosalie (Rosalie IV) avec le record des 300.000 km parcourus en 134 jours à 93,469 km/h de moyenne en 1933.

 

Ros-IV.jpg

 Copyright Citroën et YACCO marques déposées.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Vincent Marion - dans Meeting
commenter cet article

commentaires

paddy 27/05/2010 20:36



c'est carrement enorme ce que vous avez accompli !!! en 6 ans je comprend qu'il y ai pu avoir du doute et du desespoir !!! mais le resultat est superbe !! le jeu valait vraiment la chandelle !!


grand bravo et bonne soirée


paddy



Rozéfré 26/05/2010 22:17



Bonne continuation