Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : blog pour la mémoire de l'autodrome
  • blog pour la mémoire de l'autodrome
  • : Sauvegarde de la mémoire de l'autodrome de Linas Montlhéry
  • Contact

Recherche

Texte libre

18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 07:49

90-ANS-AUTODROME---SAISON-2014-2.jpg

Qui aurait cru, 90 ans plus tard, que le rêve d’un ambitieux industriel et homme d’affaires, Alexandre Lamblin, serait encore debout ?

Raymond Jamin sûrement, jeune ingénieur qui conçut les plans, et en permit la réalisation en seulement six mois.

MONTHLERY_01_PLAN.JPG

 

Et depuis, 2 548,24 mètres et 788 400 heures plus loin, le banking du plateau de Saint-Eutrope est toujours debout. Il n’a donc pas décidé de se laisser abattre, de succomber aux rumeurs les plus folles qui ont entouré son histoire, il a surmonté toutes ses faillites, déjoué une guerre et survécut à tous les autres autodrome d'Europe, c'est le dernier dans son état d'origine ou presque.

Construction-de-l-Autodrome.jpg

Les records, c’est l’âge d’or de l’Autodrome de Linas-Montlhéry. Des dizaines, des centaines des milliers même, ont permis à la piste essonnienne de s’ériger en référence mondiale, aux côtés de Brooklands ou Monza, construits quelques années plus tôt.

 

Daniel_bayle_Geo-Ham-couv-automobile-et-touristique-1952.jpg

 

Cette période est également propice pour accueillir des courses automobiles de renom, Grand Prix de l’ACF en tête. Mais n’oublions pas que l’automobile française, puis plus largement internationale, a souvent fait ses premiers pas sur ces pistes et laboratoires techniques mondialement reconnus.

90-ANS-AUTODROME---SAISON-2014.jpg

 

Malgré les nombreuses manifestations, l’infrastructure coûteuse en entretien puis la période noire de la guerre de 1939 à 1945 conduiront l’Autodrome dans les chemins douloureux de la faillite, avant qu’il ne soit repris en charge par l’Etat, puis géré à partir de 1946 par l’UTAC. Dès cette période, l’UTAC modernise et construit de nouvelles installations, crée de nouveaux laboratoires et organise à nouveau des compétitions. Alors que les moyens techniques se développent, les courses reprennent, les records continuent d’y être homologués. Jusqu’en 2004, les compétitions s’y déroulent avant un nouvel arrêt.

En 2008 et à la demande de la nouvelle Direction, l’UTAC crée un nouveau département événementiel et organise des événements de type loisirs. Aujourd’hui, et 788 400 heures après son inauguration, la passion automobile des pionniers est toujours bel et bien présente, ancrée dans l’histoire mais aussi pointée vers l’avenir.

C'est pour tout cela que l'UTAC continue à le faire évoluer dans le respect de son passé.
Depuis 2008 donc, l’activité événementielle cohabite sans mal avec les métiers de développement technique et d’homologation de tous types de véhicules. C’est même l’un des axes de développement  de l’UTAC pour mieux préparer les années à venir. Et c’est en 2008 également  que l’UTAC achète le CERAM Mortefontaine pour mieux préparer son avenir. Quatre ans plus tard, l’UTAC et le CERAM Mortefontaine forment un Groupe cohérent, plus fort. En 2012, la construction d’une structure juridique intégrant les deux sites prend forme, pour donner naissance au Groupe UTAC CERAM. Apparue  en 2012, la marque Paris Auto Events s’intègre donc naturellement dans une société filiale à 100% du Groupe et dédiée à l’événementiel et à la formation à la conduite : Event & Formation. Dès lors, les activités événementielles des sites de Linas-Montlhéry et de Mortefontaine sont regroupées, complétées par la formation, avec l’EFCAM qui existait auparavant de manière indépendante sur le site de Mortefontaine.
Autodrome-Heritage-Festival-02.jpg
L’Histoire continue…
L’équipe mise sur la continuité des actions engagées depuis 2008, avec l’ambition de faire vivre ces lieux mythiques, autour d’une passion et d’une expertise commune pour la mobilité. L’automobile, la moto, mais aussi le cyclisme et la course à pied ont leur place dans un programme dense, tout autant que les événements constructeurs, salons ou formations à la conduite. Signe de cette volonté forte et ambitieuse sur le long terme, la construction d’un bâtiment de réception au cœur de l’anneau de vitesse de l’Autodrome de Linas-Montlhéry a débuté mi-2012.  Baptisé « 1924 » et inauguré en 2014, le « 1924 » perpétue l’ambiance unique qui se dégage au cœur du banking de l’Autodrome, grâce à un geste architectural fort et respectueux de l’actuel bâti..
1924-01.jpg

L’espace événementiel pour l’Autodrome de Linas-Montlhéry se situe au centre de l’anneau de vitesse. Le pavillon « 1924  » s’implante au centre de gravité de la clairière existante. Il n’y a pas de traitement paysager particulier. La forêt existante crée le fond de scène du bâtiment et suffit à son insertion dans le site. Son diamètre de 35,60 m offre une façade continue, proposant la découverte du site à travers une « maille » d’aluminium  perforé, en évoquant son Histoire. Cette promenade extérieure culmine à 8 m au-dessus du sol. Sa hauteur n’excède pas celle des constructions environnantes.
1924-02.jpg

Une large terrasse en attique, offrant des vues sur l’ensemble du site, sera le lieu des manifestations festives en lien avec l’Autodrome. Un balisage lumineux ponctuera la nuit ce parvis depuis la voie d’accès. Le pavillon sera ainsi perçu comme une lanterne lumineuse.
130909-01.JPG
Cet espace accompagne la volonté de la Direction de développer l’offre événementielle, en accueillant ses clients dans un lieu à la fois chargé d’histoire et de modernité.
131107-01.JPG
131107-02.JPG
130712-04.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Automobi - dans Patrimoine
commenter cet article

commentaires