Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : blog pour la mémoire de l'autodrome
  • blog pour la mémoire de l'autodrome
  • : Sauvegarde de la mémoire de l'autodrome de Linas Montlhéry
  • Contact

Recherche

Texte libre

11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 20:15


A l'occasion de l'Autodrome Heritage Festival, qui se déroulera le 5 juin 2010 cette année, nous envisageons de créer un groupe ambiance années 20 (années folles), pour recréer l'ambiance de l'autodrome à l'époque de sa création 1924-1930.

Pour cela nous allons rassembler un groupe d'une vingtaine de véhicules : autos, cycle cars, moto, vélo de la période 1918-1932, avec participants en habits d'époque. Les organisateurs nous réservent un espace, années 1920 où nous serons regroupés.

 La potinère lieu d'élégance sur le circuit des années 20, carte F.F. collection Pierre Marly

Alors, si vous avez envie de participer ? Préparez-vous, préparez vos autos, tricycles, motos ou vélos, vos chapeaux et vos habits années 20 !, manifestez-vous rapidement, le nombre de places est limité ! Les inscriptions officielles ne sont pas encore ouvertes, mais il faudra faire vite. Pré-inscrivez-vous (gratuitement) par mail. Si vous êtes interressez par cette idée et si vous voullez nous rejoindre dans ce groupe (club ou particuler), pour passer un bon moment, contactez moi : memoireenroute@free.fr

L'inscrition pour les participants avec véhicule, coutera 60 Euros avec deux repas et des tours sur l'anneau de vitesse et le circuit.
Les inscriptions véhicules à l'Autodrome Héritage Festival

Pour les simples spectateurs l'entrée sera gratuite, mais comme il s'agit d'une manifestation privée, ils devront obligatoirement s'inscrire à l'avance.
Inscriptions visiteurs Autodrome Héritage Festival

Voici les premiers partenaires et participants à ce projet  (vous pouvez y figurer):

Patrimoine Sportif & Mécanique
http://autodrome.over-blog.com
Je viendrai personnellement avec ma Peugeot 172 BC 1924

Le groupe des Peugeot Quadrillette, 164, 172 à 190
http://quadrilette.reseaulocal.fr/Montlhery.html
http://quadrilette.reseaulocal.fr
Déjà plusieurs Peugeot Quadrilette 1923-1924 sont inscrites.

L'Association des Moyens de Locomotion GC17
http://www.amlgc17.fr/detailscyclo.php?recordID=1
Sera présente avec un vélo à moteur Cyclos à galet  Labinal - Micromoteur 1923

L'Automobile Club André Citroen
http://club-a-citroen.e-monsite.com/

Véhicules déjà inscrits :

img 0387l Peugeot 172 BC 1924

quadril3     Peugeot 172 Quadrillette 1924

Labinal 1923      Vélomoteur Labinal  1923

montlh%C3%A9ry+19+septembre+2009+ +jp+(483) Citroën AC4F 1930

TOBEC blocB500 Page 3 Moto Motoconfort BLocB 350 1930

Citroën C4 1924

New7-2583L.JPG Amilcar C6/4 écurie Ours Martin 1927 

Citroën C4 1930

apres.JPG Moto Dolar 350 R 1929

DSCN3753.JPG Citroën C6 G 1931

c4g-mfp1933-Mr-Allo.jpg Citroën C4 G 1933

Claude-Dugue-28-C6-Coupe-chaufeur-1930L.JPG  Citroën C6 Coupé chaufeur 1930

 Citroën 10A Cabriolet roadster 1933


Edition 2009 de l'Autodrome Heritage Festival


Un reportage vidéo sur l'Héritage Autodrome Festival est en ligne sur dailymotion :


http://www.dailymotion.com/video/xb6wjb_autodrome-heritage-festival-reporta_auto


Photos de l'édition 2009 :

http://autodrome.over-blog.com/article-36311199.html




Historique années 20

Cette piste a une structure très originale c’est la première piste en ciment armé reposant sur une charpente en ciment, l'ossature est une véritable carcasse en treillis se composant de 3300 poteaux de béton réunis par 8000 poutrelles et 7000 entretoises disposées transversalement, ce qui lui assure une structure optimisée au maximum et utilisant le moins de matériaux possible. La construction de la piste se fit sous forme de sous-ensembles moulés d'avance (préfabriqués). Très innovant pour l'époque.

Le 20 juin 1924 M. Paul Painlevé, Président du Conseil, et le Préfet de Seine et Oise visitent le circuit. Pour l’inauguration en octobre une tribune provisoire a été élevée en bois (sapin) 190 m de long, 22,5 m de large 17 m de haut et 7 rangées de poteaux. Elle présentait une telle quantité de tirants, d’aisselliers, d’arbalétriers et de croisillons, qu’il semblait impossible de les dénombrer. 30 gradins hauts de 40cm permettaient d’accueillir environ 4000 personnes. L’altitude du plateau de St Eutrope est de 162m, ce qui frappe les premiers visiteurs, c’est la vue que l’on a sur toute la région alentour à près de 25 km à la ronde depuis le haut des tribunes.

Inauguration du circuit octobre 1924, collection P. P.

 

En 1924 c'était la construction de « l 'anneau de vitesse », en 1925 la construction du « routier » et le GP de l'ACF ce cette année là fêtera en 2010 son 85ème anniversaire.

 Départ de course sur le circuit des années 20, carte F.F. collection Marc Douezy

Le 1er octobre 1924, le premier compétiteur à tenter un record sur l’autodrome est un cycliste le Belge Léon Vanderstuyft qui y établit le record de vitesse en vélo derrière une moto à 107,7 km/h.

La première compétition automobile est organisée les 4 et 5 octobre 1924. Le samedi eu lieu une course de cyclecar 500cc, suivi d’une course de motocyclette 175cc en suite une course de Cyclecar 750cc et des démonstration pour finir. Le dimanche il y eu 3 courses de motos : 250cc, 350cc et 500cc et le Grand Prix des voiturettes. La foule était au rendez-vous, il y eu un grand embouteillage à la sortie de l’autodrome, il fallait près d’une heure et demis ce dimanche soir pour aller de la sortie de l’autodrome à l’entrée de la ville de Linas.

La piste se révèle comme une des plus rapides du monde. Plus d'une centaine de records seront établis ou battus, dès les premiers mois. La marque Rolland-Pilain ouvrira la danse de ces records en plaçant le record français des 24 heures à 104 km/h avec une 2 litres.

 

Voiture de course sur le circuit des années 20, carte F.F. collection Marc Douezy

Dans un premier temps seul l’anneau et une toute petite piste routière était prévu, mais dés 1924, suite à des discutions avec l’Automobile Club de France et son président  M. le Chevalier René de Kniff en vue de l’organisation du Grand Prix de France, il doit être complété rapidement par la construction d'un circuit routier développant environ 12,5 km, la décision de sa construction est prise le 1 décembre 1924.  Le 17 mai 1925 a lieu le grand prix d’ouverture de l’Autodrome avec son cicruit routier.

Voici ce que disait André Major de ce circuit en 1925 : « Ces deux pistes de l’autodrome parisien se complétant, constituent le plus puissant, le plus moderne des laboratoires mis à la disposition de l’industrie automobile, comme également le plus admirable théâtre où le sport puisse trouver les éléments spectaculaires à son exaltation.

 


Le 19 juillet 1925 a lieu le Grand prix de « Tourisme » de l’ACF, le vainqueur est Boillot sur Peugeot en catégorie 5000cc, Lacharnay sur Cottin-Desgouttes en 3000cc, et Contantini sur Bugatti en 1500cc. Economiquement  cette course est un ratage complet, un reporter anglais du magazine « the Autocar » nous le raconte. Au moment du départ il y avait dans les tribunes à peine 59 spectateurs, officiels compris. Les organisateurs avaient affrété 1 train complet  et près de 1400 bus depuis Paris pour faire face à l’affluence, en fait seul 21 personnes emprunteront le train et  seulement 50 bus seront utilisés. La course très longue se termina dans la nuit et il n’y avait presque plus personne pour accueillir le vainqueur. Un restaurateur local raconte qu’il lui est resté 400 poulets sur les bras. A noter aussi, un fait remarqué à l’époque, les Bugatti ont fait tout le grand prix sans changé de pneus, elles étaient équipées de Michelin.

Ravitaillement en course sur le circuit des années 20, carte F.F. collection P. P.

Le 26 juillet 1925 le Grand Prix de « Vitesse » l'Automobile Club de France attire une foule considérable. Le Président de la République M. Gaston Doumergue, a fait le déplacement. La course est un vrai duel entre les Alfa Romeo et les Delage. Au 23e tour, Ascari sur Alpha Roméo mène la course et doit remporter l'épreuve lorsque son style exubérant et surtout la pluie, lui font heurter les fascines du circuit (un assemblage de branchages qui sert à combler les fossés), il perd le contrôle de sa voiture et fait de multiples tonneaux après avoir frappé une clôture. Il mourut sur le chemin de l'hôpital dans l’ambulance militaire sur la route de Paris. En signe de deuil, l'écurie Alfa Roméo se retira de l'épreuve. Robert Benoist sur sa Delage 12 cylindres remporte la victoire, Louis Wagner, sur Delage également,  se classe second, il n’y avait pas eu de français vainqueur  en grand prix  depuis douze ans. En hommage  à Ascari, Benoist dépose sa gerbe de vainqueur à l'endroit même de l'accident. Une stèle sera plus tard érigée à cet endroit.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by P. Pannetier - dans Meeting
commenter cet article

commentaires

dissertation structure 18/11/2009 14:37


Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!!
_______________________

dissertation structure