Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : blog pour la mémoire de l'autodrome
  • blog pour la mémoire de l'autodrome
  • : Sauvegarde de la mémoire de l'autodrome de Linas Montlhéry
  • Contact

Recherche

Texte libre

1 août 2007 3 01 /08 /août /2007 22:16

voisin.jpg
Gabriel Voisin et son ingénieur André Lefebvre, se lance en 1925 dans une série de tentatives de records pour les huiles Yacco qui cherchent à démontrer la supériorité de leur huile. Ils font appel à un de leurs préparateurs essayeurs, César Marchand pour piloter et préparer ces machines destinées à battre des records du monde d'endurance sur le nouvel autodrome de Montlhéry. Une équipe de pilotes et mécanos est constituée dans laquelle son frère Lucien le rejoindra.






Une des premières tentatives est sur une Voisin spéciale Type C5, quatre cylindres sans soupapes, de 3,7 litres de cylindrée délivrant 120 chevaux. Entre novembre 1925 et septembre 1930, la firme Voisin accumulera un fabuleux palmarès avec pas moins de 57 records du monde. Dont les records de l'heure à 206,55 et des 24 heures à 182,660 km/h.

En juillet 1928 Marchand s'attaque à des records de vitesses, il tourne à près de 230 km/h sur l'anneau, il est très prêt de la limite maximum de l'anneau estimée à 240km/h. Gwenda Stewart, à cette époque détient le records de l'anneau à 234 km/h. Et là c'est le drame un pneus déchappe brusquement, à l'entrée du virage relevé, la Voisin heurte la balustrade et quitte la piste pour s'écraser une dizaine de mètres en contre bas, sur le circuit routier. La voiture est détruite, mais par miracle malgré de nombreuses blessures, Marchand survivra. Probablement un des très rares pilotes à avoir survécu à une sortie de piste en haut de l'anneau, heureusement il était sur la courbe sud la moins haute des deux. Après plusieurs mois de rétablissement, il reprendra, ses tentatives de records dés septembre 1929.

Du 7 au 24 septembre 1930, les Voisin Yacco s'attaquent à l'endurance avec un records des 50 000 km sans vidange à 119,148 km/h. Après le record de la « Voisin» qui porta la première le record mondial de distance au-delà de 50 000 km, le Code Sportif International fut rendu plus dur par l'A.I.A.C.R. Celle-ci réduisit d'une façon importante le nombre de pièces que l'on pouvait changer au cours de l'épreuve et rend obligatoire de les avoir à bord. Aucune marque n'osa plus s'attaquer aux records de très
longue distance pendant quelques temps.

Fin 1930, la marque Voisin est en grande difficulté financière et la période est difficile pour les constructeurs automobiles. L'ingénieur André Lefebvre quitte l'entreprise, il rejoindra le bureau d'études Citroën, où son talent pourra pleinement s'exprimer. César Marchand lui décide de se mettre à son compte et rachète un atelier automobile baptisé « Garage Moderne » à Issy-les-Moulineaux. Pour continuer dans sa spécialité, il se consacre à la préparation de machines de records selon ses méthodes, pour différentes marques Citroën, Peugeot, Ford, ...

Bibliographie :
Magazine Automobilia N°71 article sur César Marchand.

Pour prolonger votre information sur ces records vous pouvez visiter
ces sites web très complets sur ce sujet :
http://perso.orange.fr/automobiles-voisin/records_0.html
http://gazoline.net/article.pcgi?id_article=406 

 

Dubois-Records-Yacco-Voisins.jpg

Images extraites du tableau des records Yacco collection Thierry Dubois.

Partager cet article

Repost 0
Published by P. Pannetier - dans Records
commenter cet article

commentaires