Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : blog pour la mémoire de l'autodrome
  • blog pour la mémoire de l'autodrome
  • : Sauvegarde de la mémoire de l'autodrome de Linas Montlhéry
  • Contact

Recherche

Texte libre

28 juin 2017 3 28 /06 /juin /2017 17:10


AHF 2017 : l’exception française, et bien plus


AHF a sorti le grand jeu ce week-end du 24-25 juin 2017. Bugatti et Gordini étaient au rendez-vous de ce cru 2017 exceptionnel par la qualité de ses plateaux. Ces deux emblèmes de l’automobile française ont assuré le spectacle, aux côtés des monoplaces, motos et autos sportives d’époque. Sur la piste, les gentlemen drivers se sont mesurés à Michel Leclère et Jean Vinatier. Le concours des clubs a récompensé trois associations marquantes du festival, et le Concours d’Etat a honoré les Renault 8 et Renault 12 Gordini. Retour sur un week-end mémorable, sous le soleil évidemment !


50 Bugatti pour un plateau exceptionnel


Le Club Bugatti France a célébré son cinquantenaire comme il se doit, en réunissant 50 Bugatti sur le parvis du pavillon 1924 de l’Autodrome de Linas-Montlhéry. Les parades et démonstrations ont offert aux spectateurs un parfait panel de l’histoire de la marque, des plus anciennes jusqu’à la mythique supercar EB110.

 


Concours des clubs, les résultats


Samedi 24 juin, plusieurs clubs présents ont été mis à l’honneur :
- Le Clio V6 Passion a représenté avec enthousiasme tout le spectre Renault Sport, avec en guest, de magnifiques Clio V6 et Renault Spider
- Le French Jaguar Drivers Club pour la représentativité des modèles présents, des plus anciennes sportives jusqu’aux autos contemporaines
- Le Club Porsche 928, en l’honneur des quarante ans de cette auto qui a bousculé à jamais le paysage Porsche


Concours d’Etat, les Gordini à l’honneur


Le concours d’Etat AHF 2017 s’est penché sur les Renault Gordini. Quatre personnalités de l’automobile ont jugé et évalué les 25 R8 et R12 Gordini présentées pour ce concours : Laurent Benoit, PDG du Groupe UTAC CERAM, Michel Leclère qui a débuté sa carrière en 1968 en Coupe Gordini, Jean Vinatier, pilote-essayeur de la Renault 8 Gordini et Christian Schmaltz, organisateur de rallyes et ex-directeur de Renault Classic.


- Dans la catégorie R8 Gordini, c’est Guy Rocher qui remporte le concours, avec un magnifique modèle de Renault 8 Gordini de 1968.
- Dans la catégorie R12 Gordini, c’est Thierry Nicolas qui remporte le prix, avec un superbe exemplaire de R12 Gordini de 1973.
- Enfin, le meilleur second est Jean-Pierre Courageot, propriétaire d’une Renault 8 Gordini de 1967.


De gauche à droite : Michel Leclère, Jean-Pierre Courageot, Olivier Silvain, Thierry Nicolas, Jean Vinatier, Laurent Benoit et Guy Rocher


Porsche au coeur de la fête


Les porschistes ont retrouvé des silhouettes bien connues. La 928, qui fête cette année ses quarante ans, a été remarquée au cours d’une parade dédiée. Par ailleurs, une vingtaine de Porsche 964 et 993 ont débarqué au cours de l’événement pour un moment de convivialité et une parade.


AHF, c’est aussi du sport automobile


Et ce n’est pas Michel Leclère qui va vous dire le contraire. Au volant d’une superbe Martini MK15, le pilote a éclaboussé de talent l’assistance. Trajectoires, maîtrise, vitesse, le pilote a offert à son public de magnifiques moments de grâce sport-automobile.


Plusieurs dizaines d’autos ont également fait vibrer les spectateurs sur les deux plateaux « Heritage » : deux Ford GT40, une Lola, ont côtoyé des autos de passionnés. Sur les plateaux d’exposition, de beaux modèles aussi ont réuni un grand nombre d’amateurs venus de tous horizons.


Les deux pilotes Jean Vinatier et Michel Leclère, réunis autour de la Martini MK15


Le sport aussi pour tous, en douceur


L’Automobile Club de l’Ouest a offert aux plus jeunes la possibilité de s’initier aux joies de la conduite, grâce à un circuit dédié, installé au coeur de l’anneau de vitesse.
Pendant ce temps, l’espace événementiel « Line » a accueilli la gente féminine pour des moments de détente : massages, maquillage étaient proposés gratuitement pendant tout le week-end.


Paris Auto Events remercie chaleureusement ses partenaires : Jaguar France, Motul, Lescot, Bosch, l’ACO, l’ACF et le Conseil Départemental de l’Essonne. Bilan positif pour cette nouvelle édition d’Autodrome Heritage Festival. Sourire aux lèvres, petits et grands ont trouvé leur bonheur. Rendez-vous est donné l’an prochain à la même époque pour une nouvelle édition pleine de surprises. La date exacte sera communiquée prochainement.

 


Jaguar F-Type SVR, pace-car d’Autodrome Heritage Festival

Partager cet article

Repost 0
Published by Automobi
commenter cet article

commentaires